AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Lève la tête, regarde droit, mais surtout, tait-toi.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


ksos professionnel
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Lève la tête, regarde droit, mais surtout, tait-toi. Lun 3 Mar - 14:08


J'avais signé en tant que professeur d'histoire, et non comme stagiaire, aka larbin attitré, que je sache, nee ? Alors c'était quoi cette foutue emmerde, ce traquenard, cette embrouille de premier ordre ? Fallait-il que je revois mon contrat ? Ou bien était-ce ça les mots en petits caractères au bas de la page ? Je soufflai pour la énième fois en me massant la nuque, me penchant à nouveau pour saisir les deux poches pesant une tonne l'unité. J'avançai d'un mètre, puis deux mètres, et les reposai pour reprendre mes forces. Puis recommençai, une, deux, trois fois, avant de lancer un regard en arrière pour contempler fièrement ma progression. Je gonflai le torse et toisai avec fierté les.. six mètres qui me séparaient des douze autres poches. PUTAIN j'étais vraiment le larbin de service ! C'est qui qui se tape tous les manuels à remettre à la bibliothèque juste parce qu'il a une heure de libre ? C'est bibi ! C'est qui qui était de corvée d'imprimante hier ? Bibi ! Et la semaine dernière, qui a du faire la tournée café ? Encore bibi ! Rah j'en avais marre. Je pestais entre mes dents avant de secouer la tête, conscient que ça ne m'avançais à rien. Puis.. en voyant une tête passer, ni une ni deux, je ne demandais pas mon reste, l'attrapai par le bras, le tirai vers moi et lui refilai mes deux poches entre les mains tandis que j'allais en chercher deux autres. « Hé toi là ? Tu veux bien m'aider dis ? » Non ça n'était pas vraiment une question.

Revenir en haut Aller en bas


ksos professionnel
avatar
Jung Hwan Baek
MINI KING
Voir le profil de l'utilisateur
POINT : 377
MERDES LAISSÉES : 904

MessageSujet: Re: Lève la tête, regarde droit, mais surtout, tait-toi. Lun 3 Mar - 20:21


LÈVE LA TÊTE, REGARDE DROIT, MAIS SURTOUT, TAIS TOI.
Je me baladais dans les couloirs, laissant mes jambes me guider. Mon esprit était ailleurs. J'étais juste complètement mort. Je voulais me poser quelque part où personne ne me gênera. En plus, je venais juste de bouffer une tonne de pâtes. Mon ventre était trop plein et j'avais besoin d'une sieste. Sauf que voilà, je ne pouvais pas rentrer chez moi, et malheureusement, aucun lit n'était disposé dans les salles de cette vieille université. Je soufflais, alors qu'une idée de génie me fit sourire. Finalement, j'étais plus malin que je le pensais. En effet, certains endroits n'attiraient pas la foule et du coup, ils étaient connus pour être silencieux. Je me devais d'aller à la bibliothèque. Ouais, je le calerais dans un fauteuil rouge afin de me reposer et d'être en forme pour mes prochains cours, ou pour le reste de la journée plus globalement. Je souriais comme un enfant, sentant le bien-fait de ces fauteuils qui avaient le don de me faire du bien aux fesses. C'était tellement doux et confortable. Ainsi, je me retrouvais dans la bibliothèque mais, malheureusement, une personne semblait contrecarrer mes plans. Ok, je lui laisse une chance de s'expliquer ou je le frappe directement ? Sans rien comprendre, mes mains étaient dorénavant prises. Je levai la tête vers la personne culottée. « Non non je crois pas. » soufflais-je avant de reprendre la parole. « T'es payé pour faire cette merde, tu te débrouilles, c'est ton job. » C'est vrai après tout. J'étais un étudiant et je n'étais pas obligé d'aider ce.. type. C'était la meilleure quand même. J'étais venu pour me reposer et voilà que je devrais ranger des livres, ou je ne sais quoi ? Impossible.  Je posais au sol avant de lui tapoter l'épaule droite. « Prends ton pied, mec. »
Revenir en haut Aller en bas


ksos professionnel
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Lève la tête, regarde droit, mais surtout, tait-toi. Mar 4 Mar - 11:07

Evidemment qu'en tant qu'idole, j'avais du fréquenter assidûment les salles de sport. Premièrement parce que j'étais un homme. Être un idole masculin c'est avoir un corps de rêve qui fait pâlir les femmes ou bien un visage de poupée. N'ayant pas la deuxième option, j'ai du faire avec. Et ensuite parce que.. ça me permettait de me défouler et rester en forme. C'était là le secret de bras puissants. Mais tout de même ! Je n'étais pas un mulet, et me prendre comme tel était clairement de l'exploitage ! En avaient-ils conscience ? J'étais amèrement certain que oui. J'étais le larbin de service, alors en croisant cette petite tête blonde, j'avais décidé d'en faire à mon tour mon larbin, histoire de ne plus être seul au premier palier de la pyramide. « Que t'y crois ou pas c'est pareil. » Je fronçai les sourcils en tachant de me donner un air faussement autoritaire, les lèvres pincées. Cependant il n'avait plus cinq ans, et je n'avais que la vingtaine : pouvais-je réellement exercer un quelconque contrôle sur lui ? La réponse était toute évidente puisqu'il posa les sacs aussitôt, et que mon visage se décomposa à l'instant. « T'as intérêt à m'aider sinon j'te colle quatre heures. » ça existait encore, les heures de colle, au moins ? Aucune idée, vraiment, mais toute menace était bonne à utiliser, et puis.. wololo ! « Puis parle meilleur à un prof steuplé. » L’hôpital qui se fout de la charité ? Connais pas. Je poussai à nouveau dans ses bras les poches et le toisai avec un air totalement dépité. J'avais du muscle, mais pas de temps à perdre pour autant.

Revenir en haut Aller en bas


ksos professionnel
avatar
Jung Hwan Baek
MINI KING
Voir le profil de l'utilisateur
POINT : 377
MERDES LAISSÉES : 904

MessageSujet: Re: Lève la tête, regarde droit, mais surtout, tait-toi. Mar 4 Mar - 20:30


LÈVE LA TÊTE, REGARDE DROIT, MAIS SURTOUT, TAIS TOI.
Cet inconnu ne semblait pas vraiment être très doué pour se faire respecter. Ce n'était pourtant pas une bonne raison pour avoir pitié de cet homme et réaliser son travail à sa place. J'avais d'autres choses à faire et notamment ma sieste digestive. Il n'avait qu'à revenir plus tard. Je n'étais pas apte à travailler.. Puis même dans une heure ou deux, je n'aurais pas envie de l'aider, vu sa manière de me parler. De plus, je ne pouvais pas le prendre au sérieux. Sérieusement, les heures de colle à l'université, c'était quand même une drôle d'idée. Si chaque étudiant non assidu venait à avoir une retenue, cette faculté deviendrait une véritable anarchie. Je me mis à rigoler, tout doucement. « Oui, et je ferais signer le mot à mes parents, c'est ça ? » Non, mais c'est à s'interroger sur ce mec. Il devait d'où vraiment. « Je suis quelqu'un de respectueux à la base. Sauf que toi, t'es qu'un stagiaire. Du coup, j'en ai rien à secouer de tes soucis. » Oh c'est qu'il comprenait ce con. J'allais lui jeter à la gueule si ça continuait. « Les gens sont vraiment payés à rien foutre dans ce pays. Et en plus, ils sont incapables de faire ce job si pitoyable. » protestais-je avant de le suivre dans le couloir de la bibliothèque. J'allais le harceler, le suivre et le maudire jusqu'à la fin de la journée. Je m'en fiche, j'allais le pourrir par n'importe quel moyen. « Heureusement pour moi, je n'ai pas besoin de faire des jobs comme ça pour avoir du fric sur mon compte en banque. C'est ce qu'on appelle la réussite ou bien ? » Ouais ouais, en attendant.. Je portais toujours ses poches.



Δ I'mma make you feel like a nympho. Tonight, ooooh, you're mine, baby girl, uuuh. Anytime you want it, I'm ready and willin', gotta give it. I start to lickin' on your body, you go to tremblin'.©️ signature by anaëlle.

Revenir en haut Aller en bas


ksos professionnel
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Lève la tête, regarde droit, mais surtout, tait-toi. Mar 4 Mar - 23:40

Lorsqu'il évoqua avec ironie et moquerie le sujet des parents, je sus que ma menace venait de tomber à l'eau. C'est vrai quoi ! J'étais pas prof depuis petit moi ! Je venais de débarquer cette année et j'avais pas la profession dans le sang ! J'étais une idole de qui on prenait soin.. pas l'inverse. Vraiment, les gens ne pouvaient-ils pas faire preuve d'un peu d'empathie ? Att.. moi, stagiaire ? Je rêve ou, en plus des autres profs, même les élèves s'y méprenaient ? C'était à la fois blessant, mais surtout humiliant ! Ne me démarquais-je donc pas en tant qu'enseignant, ou bien parlait-on si peu de moi qu'en voilà le résultat ? Ah.. ou alors la raison était que je n'étais dans cet établissement que le jeudi. Voilà, il fallait s'en consoler ainsi en se disant que cela n'était en rien ma faute. « Il est vrai que bien des personnes sont payées pour rien foutre. Mais moi en l’occurrence, c'est pas pour porter des fuckin'books que je suis payé, araseo ? Alors plus vite tu m'aideras, plus vite on aura fini. » Nan mais bonjour le mome quoi. Enfin mome.. il ne devait même pas avoir six ans de moins que moi, et c'était par ailleurs très dérangeant d'enseigner à des gens de qui tu pourrais apprendre tout autant. Fallait-il avoir une barbe et des lunettes pour se faire entendre ? Malgré tout, une part infime de moi se savait satisfaite, car qu'importe ses remarques vexantes, ses deux mains étaient toujours encrées sur les lances des poches. « Bon écoute gars.. » J'avais cependant, bien que patient, des limites qu'il ne fallait pas tester lorsque je me trouvais dans un mauvais jour. « Okay, j'ai pas la tête à l'emploi, mais d'ici moins d'une heure j'ai un cours à assurer. Plus vite tu m'aideras, plus vite tu seras libéré, mais dans le cas contraire j'ai de quoi faire peser la balance en ma faveur. » C'était, certes, du chantage, et j'ignorais jusqu'à même ma possibilité de faire une telle chose à un étudiant mais.. sans doute était-ce la part de moi qui avait vécu dans le luxe et la célébrité : je refusais de me faire cracher dessus par un gamin qui valait sans doute bien moins que moi en terme de joyaux. Je me redressai pour le toiser, les deux poches posées au sol, et les sourcils froncés, ainsi que les lèvres pincées.

Revenir en haut Aller en bas


ksos professionnel
avatar
Jung Hwan Baek
MINI KING
Voir le profil de l'utilisateur
POINT : 377
MERDES LAISSÉES : 904

MessageSujet: Re: Lève la tête, regarde droit, mais surtout, tait-toi. Mer 5 Mar - 22:34


LÈVE LA TÊTE, REGARDE DROIT, MAIS SURTOUT, TAIS TOI.
Son langage n'était pas vraiment celui d'un professeur à l'université. Je le regardais d'un drôle d'air. Après tout, j'avais l'impression de faire face à un drôle de spécimen. Fuckin'books.. Même moi, je ne parlais pas de cette manière. D'un ton las, je lui fis un signe de la main pour qu'il se taise. Je me fichais de ses soucis. Il ne semblait pas avoir compris. En plus, il avait le culot de dire que si je l'aidais, on aura fini plus rapidement. Actuellement, je portais ses deux poches pleines de bouquins. Lui, il avait les mains dans les poches. Dans ce cas, je ne l'aidais pas. Je faisais tout simplement son travail. J'aurais dû me regarder ce matin au miroir. Oui, il devait avoir écrit un mot péjoratif sur mon front du genre: gros débile, larbin, idiot de service. Ces mots n'étaient jamais employés pour me qualifier. Ce gars était vraiment à part. « Ouais, et moi, je ne suis pas payé tout court. » C'est vrai, il ne voulait pas faire ce travail, pourquoi je le ferais à sa place ? Après tout, j'étais encore moins bien placé que lui pour placer des livres à droite et à gauche. C'était un plan pour se perdre. En plus, je ne connaissais pas vraiment la bibliothèque. J'allais mettre plus qu'une demi-heure pour ce truc. « Ok. Vu que je suis aimable, je te laisse une seule occasion pour me motiver à faire cette merde. » Je voulais un argument de taille. Pas de futilité entre nous, oh non loin de là. Je fis un sourire satisfait parce que finalement, aucun argument n'allait pas me plaire. Mais, je ne devais pas le sous-estimer. Il semblait bien compliqué à évincer. Ainsi, le piège risquait vite de se refermer sur moi. Décidément, ma sieste allait me filer entre les doigts. Si j'avais su, j'aurais dû me poser sur la pelouse, comme un clodo. Je me retournais, posant mon fessier sur une chaise, laissant traîner ses poches à mes pieds. Je croisais les bras, le regardant d'un air joueur.



Δ I'mma make you feel like a nympho. Tonight, ooooh, you're mine, baby girl, uuuh. Anytime you want it, I'm ready and willin', gotta give it. I start to lickin' on your body, you go to tremblin'.©️ signature by anaëlle.

Revenir en haut Aller en bas


ksos professionnel
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Lève la tête, regarde droit, mais surtout, tait-toi. Sam 8 Mar - 13:18

Une occasion de le motiver ? J'arquai un sourcil et pinçai mes lèvres. Avais-je besoin de le motiver, de graisser ses pattes ? S'attendait-il à ce que je le prie avec ferveur sur mes deux genoux ? Était-ce une de ses habitudes que de se faire traiter en grand seigneur, jusqu'à par ses aînés ? J'esquissai un sourire mi-amusé, mi-las, en détournant la tête pour rire discrètement, amèrement. Car autant il m'amusait par son audace, je me sentais également acculé. Du bout des doigts, je jouai avec les lances des poches, froissant le plastique sous ma poigne. Comme un roi, il s'était assis. Je serrai les dents et à la manière d'un enfant, me posai à même le sol, en tailleur, gonflant les joues. Mes yeux ne cessèrent de le scruter avec attention : quel genre d'élève était-ce ? Arrogant, sarcastique sans doute, insupportable je suppose. Cependant, aussi désagréable soit-il, je n'avais pas de temps à perdre. Premièrement parce que je n'avais que quelques heures de libres, deuxièmement parce que.. Bon sang, les perdre en tirant des poches, bah c'était moche. Je soupirai. Encore. « Quelle amabilité Mon Seigneur » Raillais-je un instant tout en délaissant la poche. « Tu t'attends à quoi ? A ce que je te paye ? A ce que je prie, que je pleure peut-être ? Aigoo ce gosse.. » Navrant. J'étais navrant quand je m'y mettais, mais j'avais cette chance de ne pas être seul aujourd'hui. « Je t'offre un verre. » Voilà le dernier recours que j'avais trouvé. Après tout, je n'étais pas de ces professeurs aux rides multiples, bien au contraire j'avais l'âge de certain de mes élèves bien que c'en soit si frustrant que j'en perde parfois mes moyens. C'était illégal non, de pousser ses dongsaeng à boire ? Je n'en avais cure, de toute façon, sans doute refuserait-il.


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas


ksos professionnel
avatar
Jung Hwan Baek
MINI KING
Voir le profil de l'utilisateur
POINT : 377
MERDES LAISSÉES : 904

MessageSujet: Re: Lève la tête, regarde droit, mais surtout, tait-toi. Dim 9 Mar - 20:11


LÈVE LA TÊTE, REGARDE DROIT, MAIS SURTOUT, TAIS TOI.
Je regardais le jeune homme qui s'offrait en spectacle. Je me demandais d'où il venait. Il se ridiculisait tout seul. Je n'avais rien à faire, à part l'observer d'un air intrigué. Je fronçais les sourcils, lassé de le voir agir comme un enfant. Il semblait avoir de l'énergie à revendre. Pourquoi avait-il besoin de moi ? J'étais complètement cuit et gonflé par la nourriture que j'avais avalé un quart d'heure plus tôt. Tous les deux, on était réellement désespéré par le comportement de l'autre. Mais, il était idiot de penser qu'un étudiant allait accomplir sa tâche à sa place, sans se plaindre un minimum. C'était bien connu que les étudiants n'étaient jamais contents. Néanmoins, à la vue de l'individu, les stagiaires et professeurs devaient souffrir du même symptôme. J'accrochais un sourire forcé sur mon visage, lorsque je l'entendis dire la pure vérité: Mon Seigneur.  Évidemment, c'était ironique, mais peu importe, il l'avait dit. « Normalement, un seigneur est censé glander toute sa vie. Alors.. » Je me moquais de lui, mais j'avais envie de faire durer le plaisir. De toute façon, il n'allait pas me foutre la paix, autant le faire courir un peu. « Je n'ai pas besoin de ton argent, mais tu peux toujours me cirer les chaussures. » disais-je, avec un regard hautain, quelque peu amusé par la situation. Puis, en tant qu'adulte tout à fait honnête, il me proposa de boire un verre, enfin de m'en offrir un. Je me mis à rire, vraiment comme un idiot. Je cherchais peut-être à jouer au même niveau que lui. « T'es pas mon genre. Désolé. » soupirais-je finalement. Je me levais, frappant des mains. « Bon, allez. Agite toi, j'ai pas que ça à foutre moi non plus. » Je posais ma main sur ses cheveux. « Je vais me souvenir de ta tronche. Tu pourras m'être utile, plus tard. Bien que j'en doute, vu tes compétences. » Après tout, il ne semblait pas avoir de pouvoir dans cette université.



Δ I'mma make you feel like a nympho. Tonight, ooooh, you're mine, baby girl, uuuh. Anytime you want it, I'm ready and willin', gotta give it. I start to lickin' on your body, you go to tremblin'.©️ signature by anaëlle.

Revenir en haut Aller en bas


ksos professionnel
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Lève la tête, regarde droit, mais surtout, tait-toi.

Revenir en haut Aller en bas
 

Lève la tête, regarde droit, mais surtout, tait-toi.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» koh-lanta pour homme durs viriles mais surtout très courageux
» Petite Tigresse débarque, pour le meilleur mais surtout pour le pire ! X)
» nystelia . des headers, mais surtout pleins de cadeaux pour vous!
» Nos devoirs.......mais surtout nos DROITS !!!!!!!!!!!
» Un début, un épilogue, une suite, mais surtout pas la fin...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KSOS 4 L!FE :: bibliothèques et espace culture #-